Au moins 80 % des hommes seraient touchés par la calvitie, ou alopécie androgénique. Alors pour remédier à ce complexe qui peut devenir de plus en plus omniprésent au quotidien, il existe diverses solutions. Mais aujourd’hui, la meilleure reste certainement la greffe de cheveux qui vous offrira un résultat à la fois naturel et durable.

La solution antichute !

En cas de chute de cheveux, on peut parfois passer par des compléments alimentaires afin de venir soutenir la production des follicules pileux. Néanmoins, une chute trop importante devra nécessairement faire l’objet d’un traitement ou alors, d’une greffe de cheveux. En effet, c’est aujourd’hui la solution qui s’impose pour pouvoir retrouver une chevelure à la fois naturelle et des résultats sur le long terme.

A voir aussi : Le gingembre, l’as de la digestion

Concrètement, c’est un chirurgien capillaire spécialisé qui se charge de faire un premier diagnostic avant de vous proposer d’aller plus loin. Vous avez même la possibilité d’effectuer votre diagnostic directement en ligne pour vous donner une meilleure idée de la greffe qui vous correspondra le mieux.

Deux types de greffe

Lorsqu’on parle de greffe de cheveux, il faut savoir qu’il existe deux manières différentes de procéder.

Lire également : 4 conseils pour prévenir les boutons sur le visage

La technique FUE

Pour commencer, la technique FUE correspond à une méthode de prélèvement de chaque unité folliculaire sur l’ensemble de la zone donneuse. Ensuite, elles seront réimplantées sur des parties dégarnies. Généralement, c’est une approche qui correspond mieux aux cheveux courts ou rasés car vous en ressortez sans aucune cicatrice.

La technique FUT

Ici, il ne s’agit plus de prélever des unités folliculaires mais des bandelettes. Rassurez-vous, c’est une procédure qui se fait sous anesthésie locale et qui est complètement indolore. Ensuite, ces bandelettes seront réimplantées sur les zones dégarnies et préalablement établies. Ici, c’est une technique qui correspondra beaucoup mieux aux cheveux longs. Pour la cicatrice, elle est très fine et sera camouflée à la repousse. 

Quant aux résultats, ils sont visibles au bout de six mois et vous offrent un rendu naturel incroyable.