GABA : rôle et éventuels effets secondaires à connaître lors de sa prise sous forme de complément

Le GABA est une molécule naturellement présente dans l’organisme et qui participe massivement à la quiétude du système nerveux.

Toutefois, il est possible de le compléter pour des fins précises. Découvrez dans la suite de cet article le rôle du GABA et les effets secondaires indésirables à connaître lors de la prise sous forme de complément.

Lire également : Vaincre le stress, est-ce vraiment possible ?

Le rôle du GABA

Le GABA, encore appelé Acide Gamma-Aminobutyrique, est l’un des nombreux acides aminés que contiennent les cellules de notre corps.

Élaboré par le glutamate au niveau d’une des sections du cerveau, l’hippocampe, le GABA est un neurotransmetteur qui agit principalement sur l’activité cérébrale. Vous pouvez tout savoir sur le GABA ici.

A découvrir également : Comment consommez-vous de l'huile de chanvre ?

Il est le plus important répresseur du système nerveux central. En effet, il assure à lui seul environ 30 % à 40 % des transmissions nerveuses de l’ensemble de la moelle épinière, du cerveau et du cervelet. Pour cela, il utilise différents sites de fixation dont les principaux sont le GABA A et le GABA B.

Par ces propriétés chimiques, le GABA intervient dans de nombreuses fonctions biologiques.

Le GABA rétablit l’équilibre de l’humeur

La fonction première de la molécule de GABA étant l’inhibition, la présence de ses neurones dans les tissus cérébraux peut rétablir l’humeur normale. Ceci en pondérant l’excitation des différents catalyseurs de la molécule glutamate.

En réalité, lorsqu’un individu se retrouve face à une situation émotionnelle, il est tout à fait normal qu’il s’excite. Qu’il s’agisse d’une situation de jouissance ou de désenchantement, cette excitation peut provoquer :

  • De la convulsion ;
  • De la fureur ;
  • De l’angoisse.

Face à ces sentiments qui peuvent détériorer la santé mentale de l’homme, le GABA ramène l’humeur normale en calmant les nerfs.

Le GABA améliore la qualité du sommeil

En dehors de son rôle régulateur d’humeur, la molécule GABA améliore aussi la qualité du sommeil. En effet, les différents neurones à GABA classifient les réflexions et les ressentis néfastes au cours de l’endormissement. Ce qui corrige directement les troubles d’anxiété et de stress dont souffre le sujet.

Par ailleurs, cet allié de la santé mentale humaine peut aussi induire la sécrétion de HGH. Il s’agit d’une hormone qui agit nécessairement sur l’accroissement des muscles et l’élimination des graisses. Elle est libérée essentiellement au cours de l’étape initiale du sommeil profond.

Les éventuels effets secondaires à connaître lors de sa prise sous forme de complément

En dépit de tous les avantages que le GABA procure, il est possible que sa production chute au niveau du système nerveux.

Cette situation résulte le plus souvent d’une mauvaise alimentation, de l’évolution de l’âge, des pathologies cérébrales ou du manque d’activités physiques.

Ainsi, il peut devenir nécessaire d’ingérer cette molécule sous forme de complément alimentaire afin de retrouver le bien-être et l’apaisement.

Une méthode à laquelle beaucoup de personnes recourent d’ailleurs, depuis l’élaboration de ces compléments alimentaires au GABA.

Cependant, le GABA peut produire des effets secondaires lorsque la dose n’est pas respectée ou lorsqu’un avis du médecin n’a pas été émis avant usage.

On peut citer une accélération du rythme cardiaque, l’engourdissement, la suffocation, les démangeaisons. Par ailleurs, la prise de ce produit est également susceptible de créer une dépendance psychique au GABA.

à voir