Comment bien choisir un appareil auditif ?

La majorité des appareils auditifs, bien que visant le même but, fonctionnent différemment. Il existe de nombreux modèles, et l’on se perd rapidement dans le choix sans accompagnement. Il est donc important de vous faire guider afin de choisir un appareil adapté à vos besoins. Avec ce texte, découvrez nos conseils pour bien faire le choix de votre audioprothèse.

La récolte des informations

Collecter des données sur un objet qu’on souhaite acheter est nécessaire pour ne pas se tromper. Plus encore lorsque c’est dans le domaine médical afin d’avoir une meilleure connaissance de son fonctionnement. Pour plus de précisions, veuillez consulter un spécialiste en appareillage auditif.

Lire également : Ce qu’il faut savoir sur les pharmacies de garde

De plus, ce regroupement d’infos vous permet d’avoir une idée sur les différentes aides auditives et de choisir celle qui convient à votre mal. Ainsi que de savoir ce que cela pourrait vous coûter.

Trouver un audioprothésiste

Trouver un audioprothésiste est indispensable pour bien choisir un appareil auditif. En tant que spécialiste de la correction des déficiences auditives, il vous sert de guide dans le choix de l’audioprothèse.

A lire aussi : Qu’est-ce qu’une infirmière de bloc opératoire ?

Cependant, le tout ne suffit pas de trouver un audioprothésiste. Il vous faut rechercher un bon professionnel. Pour le dénicher, tenez compte de quelques critères.  Un bon professionnel auriculaire vous orientera vers des appareils dont les prix vous sont plus accessibles.

Par ailleurs, changer d’audioprothésiste pendant votre traitement n’est pas recommandé. L’adaptation à votre appareil demande un suivi régulier. Alors, opérer un changement à ce stade n’est pas l’idéal. Cela peut se faire lors du bilan avec le médecin ou au moment du renouvellement de l’appareil.

Faire un test d’audition et estimer le prix des aides auditives

Après avoir effectué la récolte des informations qui vous seront utiles, faites-vous passer des tests d’audition. En effet, cet examen vous indique quelle puissance votre appareil doit avoir selon votre degré de perte auditive.

Pour une surdité aiguë par exemple, un petit audioprothèse sera parfait pour votre oreille. Il en est de même pour une agnosie sévère.

Le prix de ces aides auditives varie en fonction de la technologie et des caractéristiques des différents modèles. Nous distinguons les modèles selon :

  • la marque de l’appareil ;
  • la forme de la prothèse ;
  • les options intégrées.

Les niveaux de performance des audioprothèses et leurs prix sont à voir ici. Pour estimer le prix de ces électroacoustiques, veuillez consulter un audioprothésiste.

S’informer sur les différents types d’appareils électros acoustiques et leurs caractéristiques

Il existe plusieurs types d’aides auditives. Ainsi, connaître leurs différentes caractéristiques vous aidera à mieux choisir votre appareillage. Si vous optez pour des audioprothèses rechargeables, cela vous serait bénéfique.  En plus d’être très économique, ce type d’appareil auditif est très facile à utiliser.

Savoir quand s’appareiller

Aussi importante que les autres étapes, cette phase vous indique le moment propice pour vous de porter ces appareils. Le cerveau est l’organe qui interprète les sons transmis par l’oreille. Il faut donc s’appareiller lorsque la cervelle est toujours apte à fonctionner.

En outre, une aide auditive n’est autorisée que lorsque la surdité atteint 30 dB.  De même lorsque le défaut d’audition entraine une gêne, lorsqu’il s’agit de perte aiguë ou lorsque la compréhension en est affectée… Si vous ressentez le besoin d’augmenter le volume de vos postes téléviseurs, c’est alors le moment de vous faire appareiller.

à voir