Le cannabis est connu pour réduire la douleur. Mais outre cet usage ancestral, le CBD acquiert peu à peu des preuves scientifiques. Ensemble, faisons le point sur la question.

Qu’est-ce que le CBD

Le chanvre et la marijuana produisent des substances dites « cannabinoïdes ». Parmi celles-ci, le cannabidiol ou CBD n’a aucune propriété psychoactive. Il est donc intéressant pour obtenir les bienfaits thérapeutiques sans pour autant avoir les effets néfastes du cannabis.

A lire aussi : L’homéopathie : c’est quoi ?

Quel type de douleur peut traiter le CDD ?

Le CBD cible le système endocannabinoïde. Il se lie à des récepteurs de ce système. Le cannabidiol prend alors le contrôle sur le système nerveux central. De cette manière, il change la réponse du corps à la douleur et à l’inflammation.

Le CBD et l’arthrite

L’arthrite est la forme la plus commune de douleurs articulaires chez les personnes âgées. Les symptômes sont liés à une inflammation des articulations. Dans les cas les plus graves, l’arthrite limite les mouvements.

A lire aussi : 4 remèdes naturels pour lutter contre le rhume

Les traitements actuels interfèrent avec la production des cytokines. S’ils sont efficaces, ils sont malheureusement associés à des effets secondaires importants. C’est pour éviter ces derniers que les scientifiques s’intéressent au CBD. Dans des études sérieuses, le CBD a montré une action significative contre l’arthrite. De plus, son action antidépressive est intéressante pour préserver le bien-être psychologique des personnes les plus atteintes.

Le CBD et la sclérose en plaques

La sclérose en plaques est une maladie neurologique de plus en plus fréquente. D’ailleurs, elle frappe un public de plus en plus jeune. Qualifiée de maladie auto-immune, elle provoque d’intenses douleurs et affecte l’ensemble du système nerveux.

Selon les constatations médicales, le CBD est capable de contrôler la sévérité des douleurs et des spasmes musculaires. La Ligue nationale de sclérose en plaques a d’ailleurs publié une étude intéressante à ce sujet. En effet, le cannabidiol y améliore la mobilité et réduit l’inflammation et la douleur.

Le CBD et les douleurs chroniques

Certaines pathologies comme la fibromyalgie apportent des douleurs chroniques intenses pour lesquelles aucun traitement n’a été trouvé. À la longue, ces douleurs sont invalidantes pour les malades. Le CBD pourrait, dans ces circonstances, apporter un certain réconfort. En effet, le CBD réduit de manière considérable les douleurs chroniques des patients adultes. Certaines études vont d’ailleurs dans ce sens. Des explorations supplémentaires sont néanmoins nécessaires avant de conclure définitivement.