La journée mondiale du rein, célébrée le 14 mars de chaque année est une occasion pour revisiter les maladies rénales qui sont de plus en plus fréquentes. En effet, beaucoup de personnes ignorent presque totalement l’état de leurs reins et ne consultent que lors de véritables symptômes apparaissent. Aujourd’hui, on sait bien que le quator diabète, hypertension, obésité et maladies auto-immunes sont les principales causes des maladies rénales.

Quel est le fonctionnement du rein ?

Le rein est un organe essentiel à l’épuration du corps. Outre le fait de produire de l’urine et de l’urée, il assure l’équilibre de l’organisme à travers l’ajustement de nos besoins en eau et en sels minéraux (calcium, sodium, potassium, etc.). Le rein assure aussi l’activation ou la production d’hormones indispensables telles que la rénine (qui régule la pression artérielle) et l’érythropoïétine qui permet de produire des globules rouges. Il faut noter que les reins apportent plus de 1700 litres de sang par jour. Toutes les 30 minutes, les reins arrivent à filtrer tout le sang du corps humain. À noter que les néphrons, contenus dans le rein, jouent un rôle non négligeable dans la filtration du sang.

A voir aussi : Augmentation mammaire : 5 choses à savoir avant de se faire opérer

À noter aussi que le bon fonctionnement des reins est essentiel pour une bonne santé globale.

Quand les reins perdent en efficacité

Une maladie rénale chronique survient lorsque le fonctionnement des reins est réduit à son maximum. On parle d’insuffisance rénale quand la maladie rénale en cause est dite irréversible, sans aucune possibilité de guérison. Dès lors, il convient de surveiller les personnes atteintes de diabète, d’hypertension ou d’obésité. En effet, près d’un tiers des personnes ayant souffert de ces pathologies sont susceptibles de développer une insuffisance rénale. En général, aucun symptôme ne prévient de l’altération des reins, car ceux-ci parviennent, au début à compenser les dommages subis. On estime qu’entre 40 et 70 ans, les gens perdent jusqu’à 70% de leurs capacités rénales.

Lire également : 6 conseils pour faire baisser la fièvre

Comment prévenir l’insuffisance rénale ?

Pour éviter les atteintes rénales, il faut beaucoup miser sur la prévention et ceci passe par un traitement adapté des deux principales causes de ces maladies : l’hypertension artérielle et diabète. Il faut aussi veiller à un CMS de la pression artérielle et le taux de glycémie dans le sang afin d’éviter leur évolué vers une insuffisance rénale. Il faut, par ailleurs, veiller à éviter tous les facteurs favorisant la survenance de certaines maladies : prise de poids, les médicaments toxiques pour les reins, etc.