L’hypnose a gagné en popularité ces dernières années. Intrigué.e par les témoignages et vos recherches vous souhaitez aujourd’hui sauter le pas.

Un petit problème : vous ignorez comment bien choisir votre hypnothérapeute. Pas de panique, la suite de cet article va vous montrer comment vous y prendre !

A lire également : Pourquoi faire du peeling visage à la maison ?

Son degré de professionnalisme

Tout d’abord, assurez-vous d’avoir affaire à un ou une professionnel.le.

Pour cela, prêtez attention au bouche-à-oreille et à son éthique.

Lire également : L’électrostimulation et ses avantages pour votre corps

Bien que les avis sur les sites ou les réseaux sociaux soient un bon début, privilégiez les témoignages directs : si certains de vos proches ont été clients de l’hypnothérapeute en question ou que vous pouvez en contacter en ligne, vous obtiendrez alors des informations plus pertinentes et plus honnêtes.

L’autre point non négligeable à prendre en compte est la charte éthique du professionnel.

Certains hypnothérapeutes ont établi pour eux, une charte éthique qu’ils affichent et respectent scrupuleusement. Il est important que votre spécialiste en ait une.

Cela indique qu’il a conscience de ses compétences, qu’il s’est questionné et a réfléchi sur le sujet. Prenez le temps de vous en imprégner avant d’aller plus loin.

Quelle est sa formation ?

Même si votre hypnothérapeute a des talents naturels, la formation est un gage de sérieux.

Malheureusement, il y a beaucoup d’écoles d’hypnose et toutes les formations ne se valent pas, alors méfiez-vous des formations « accélérées », ou encore des formations par internet.

Plus qu’une technique, l’hypnose est un état d’être.

Et même si les formations longues qui insistent plus sur la pratique sont plus qualitatives, la formation initiale ne suffit pas : l’hypnose moderne est très évolutive alors assurez-vous que votre hypnothérapeute continue à se former et d’évoluer dans sa pratique.

Son domaine d’expertise

L’hypnose permet d’adresser des problématiques très nombreuses.

Et votre hypnothérapeute est sans doute plus à l’aise ou bien a plus d’expérience dans certaines d’entre elles que d’autres. Il s’agira alors de faire le point sur vos besoins, puis sur ses aptitudes.

Certains hypnothérapeutes sont plus à l’aise dans le traitement de la douleur par exemple, et d’autres dans la gestion des phobies.

  • S’est-il spécialisé en hypnose, ou bien combine-t-il l’hypnose avec d’autres approches (EMDR, REINET, EFT…)?
  • Etes-vous à l’aise avec celles-ci ?
  • Est-ce qu’il prétend être 100% compétent en tout ?

Un « bon » hypnothérapeute connaît ses limites. Il saura quand ne pas travailler avec un client, et n’hésitera pas à le mettre en contact avec un autre hypnothérapeute.

La qualité de la relation

L’hypnose est avant tout une relation humaine, et comme dans toute relation, il peut arriver que le feeling ne soit pas là.

Votre hypnothérapeute doit donc savoir accueillir vos émotions avec bienveillance. Il doit pouvoir s’intéresser à vous comme il se doit et s’adapter à votre personnalité au lieu de suivre un script.

Il doit aussi pouvoir vous aider à élargir votre zone de confort et vous guider même avec assurance vers les profondeurs des endroits où vous avez peur d’aller, tout en ayant une personnalité assez solide, au cas où vous auriez de lourdes pensées à décharger.

Faites confiance à votre intuition : c’est peut-être votre subconscient qui s’exprime déjà.