Dans le domaine médical, plusieurs types de produits sont constamment manipulés. Pour éviter tous risques de contamination, il est essentiel que le manipulateur soit mis à l’abri et protégé. Sans protection, le manipulateur peut être une source de contamination du produit avant même qu’il ne passe au diagnostic. En sachant qu’en médecine, un mauvais diagnostic peut conduire à un mauvais traitement, l’on doit donc penser à comment protéger le manipulateur.

Utiliser des équipements avancés

Equipements de pointe

A lire en complément : 4 conseils pour prévenir les boutons sur le visage

Noroit est l’un des premiers fournisseurs de ce type d’équipement qu’on ne trouve bien sûr pas à tous les coins de rue.

Pour protéger le manipulateur dans l’environnement médical, les laboratoires devraient commencer par se doter du matériel adéquat. La hotte de laboratoire est par exemple un équipement indispensable pour la sécurité du manipulateur. Grâce à elle, les vapeurs toxiques peuvent être extraites des produits avant même leur manipulation. Dans le domaine médical, la moindre goutte d’eau, la moindre vapeur peut causer d’énormes problèmes.

A lire en complément : 5 aliments à éviter pour avoir un ventre plat

Le rôle de la hotte de laboratoire est alors d’extraire les vapeurs qui peuvent représenter un risque pour le manipulateur. La vapeur extraite est ensuite filtrée et rejetée à l’extérieur bien loin du laboratoire. De l’extérieur, on peut ne pas voir l’importance de ce dispositif, mais les personnes qui sont chaque jour confrontées à ces risques en reconnaissent sa valeur.

Un autre dispositif est celui du poste de sécurité microbiologique. On peut dire que le poste de sécurité microbiologique est une enceinte qui aide à protéger le manipulateur et l’environnement. Cette enceinte protège contre les aérosols contenus dans les micro-organismes. Ainsi, le manipulateur ne craint pas d’être contaminé par ces aérosols qu’il pourrait respirer sans le savoir. Avec le poste de sécurité microbiologique, l’air rejeté est filtré avant toute entrée en contact.

Pour protéger le manipulateur lors des expériences avec les animaux, le sas de réception de transfert sécurisé est aussi un équipement à ne pas négliger. Il permet de déplacer sans crainte les animaux provenant de milieux non encore étudiés. L’on peut ainsi éviter des réactions allergiques voir même des décès par pure ignorance. Le sas offre aux animaux qui y sont confinés, un milieu sécurisé et idéal pour leur propre sécurité.

Ne pas négliger l’équipement classique

L’équipement est composé des gants, des lunettes, des bouchons d’oreilles et des masques. Chacun de ces équipements est conseillé pour une bonne raison et reste utile même malgré l’avancée de la technologie.

Les gants évitent un contact franc et direct entre la matière à manipuler et la peau du manipulateur. La prévention et la protection commencent par des gestes simples, et c’est à cela que contribuent les gants.

Protéger le manipulateur

Les lunettes protègent les yeux des radiations et des vapeurs. Il en est de même pour les masques qui empêchent d’inhaler directement des gaz nocifs.

Chaque équipement ou outil a une réelle importance, et protéger le manipulateur en milieu médical passe par leur utilisation. De simples gestes peuvent être à risque, chaque pas doit donc être fait avec précaution.