La greffe de cheveux est parfois nécessaire pour certaines personnes chauves ou qui souffrent d’une chute de cheveux appelée encore alopécie. De manière générale, une telle opération n’est pas complexe. Si vous voulez plus d’informations, lisez cet article pour savoir comment se déroule exactement une greffe de cheveux.

Qu’est-ce qu’une greffe de cheveux ?

La greffe de cheveux est une pratique qui consiste à faire l’implant de cheveux sur le cuir chevelu d’une personne. Le but principal de cette technique est d’atténuer la chute de cheveux dont l’origine peut être génétique ou due à certaines maladies. La greffe de cheveux est une opération qui est de plus en plus prisée par certaines personnes dont la perte de cheveux est devenue un handicap. Si vous envisagez de faire cette opération, visitez le site de ce chirurgien spécialiste de la greffe de cheveux.

A découvrir également : Les maladies rénales, un défi à échelle mondiale

Comment s’effectue une opération de greffe ? 

Avant de faire une opération de greffe de cheveux, certains examens sont nécessaires pour déterminer les causes de la chute de cheveux. Les vérifications vont du contrôle sanguin ou biologique aux tests élémentaires (dont la palpation et l’examen du cuir chevelu). Selon le diagnostic que le médecin établira à la suite de ces examens, il décidera du type d’implant à utiliser. En effet, la chute de cheveux peut être héréditaire ou encore découler de la prise de médicaments. Ainsi, après les tests, le chirurgien peut procéder à l’opération par des prélèvements et des implants.

Quels sont les différentes techniques d’implant ?

Pour faire un implant de cheveux, plusieurs méthodes s’offrent aux chirurgiens. Il y a la technique de bandelette ou encore la technique FUE, entre autres exemples. Quelle que soit la méthode choisie par le chirurgien, elle est la plus adéquate et répond au diagnostic qu’il a posé. De plus, l’opération se déroule sous anesthésie locale ou générale. Dans tous les cas, le patient peut reprendre ses activités au bout d’une à deux semaines après l’intervention.

A voir aussi : Comment lutter contre la chute des cheveux ?