Depuis le 3 avril 2019, de nouvelles conditions de prise en charge ont été mises en place pour toutes les personnes souffrant d’une perte de cheveux dans le cadre d’une chimiothérapie, d’une radiothérapie, d’une alopécie androgénique féminine sévère. Le remboursement se fait sur l’obtention d’une ordonnance médicale. N’hésitez pas à vous renseigner concernant les avantages de ces prothèses capillaires

Une seule prise en charge par an

La nouvelle réglementation permet le remboursement des frais d’achat d’une prothèse capillaire une fois par an. Le renouvellement sera pris en compte après une période de douze mois. Les prothèses capillaires sont divisées en trois catégories donnant droit à une prise en charge unique. Totale, elle recouvre l’ensemble du cuir chevelu, la prise en charge est de 100% pour tout modèle n’excédant pas 350 euros. Partielle, 125 euros seront accordés pour une prothèse ne dépassant pas ce tarif. Les accessoires comme les turbans, les foulards, les bonnets sont pris en charge à hauteur de vingt euros pour un montant de quarante euros. Cette prise en charge ne peut être cumulée aux précédentes. Pour prétendre au remboursement, il faut que la perte de cheveux soit chronique ou la conséquence d’un traitement médical. 

Lire également : Traiter efficacement sa calvitie

La calvitie n’est plus une fatalité

La perte de cheveux peut entraîner une perte de confiance en soi, un mal être dans la vie quotidienne. Avoir subi un traitement médical et perdre ses cheveux est difficile à vivre. Avoir la possibilité de se faire rembourser sa prothèse capillaire est une grande avancée. Toutes les perruques ne peuvent pas donner lieu à un remboursement. Il est important de bien connaître les conditions fixées par l’assurance maladie. La prothèse capillaire n’est pas un accessoire futile. Elle aide la personne à se reconstruire psychologiquement et à se concentrer sur sa guérison. La prothèse capillaire est devenue un produit de santé à part entière.

A découvrir également : Comment se déroule un contrôle médical