Mal d’estomac : que faire ?

Mal d’estomac que faire

Il arrive fréquemment qu’on ait mal au ventre mais il est essentiel de savoir reconnaitre, si c’est un mal d’estomac ou un mal de ventre simple. Dans le cas d’un mal d’estomac, il vous serait bénéfique d’appliquer quelques traitements efficaces afin de soulager ces douleurs. Découvrez donc en lisant cet article ce qu’il faut faire pour soulager ces douleurs.

Comment reconnaitre une douleur stomacale ?

Avant toutes choses, il est important de s’assurer que le mal que vous ressentez provienne effectivement de l’estomac car certaines douleurs qu’on ressent dans le ventre ne sont pas forcément celles de cette partie de l’organisme. Cela est d’autant plus important afin que le traitement que vous prendrez agisse effectivement sur le mal en question.

A voir aussi : Prévention des maladies infectieuses : conseils pratiques et mesures à prendre

Le plus souvent, les douleurs à l’abdomen proviennent de l’estomac. Toutefois, elles peuvent aussi bien provenir d’autres parties de l’organisme localisées dans la même zone ou aux environs. Dès lors, il est difficile de reconnaitre les douleurs stomacales d’un coup.

En effet, les maux d’estomac ont pour signe distinctif une douleur dans la zone épigastrique. Autrement dit, une douleur dans la région supérieure de l’abdomen. Si votre douleur n’est pas localisée à cette partie, inutile d’appliquer les traitements pour une douleur stomacale. À l’opposé, si votre mal est dans la zone indiquée, il y a de fortes chances qu’il s’agisse effectivement d’une douleur gastrique. À partir de ce moment, vous pouvez appliquer les divers traitements recommandés pour soigner les douleurs gastriques.

A lire également : Comment trouver un médecin de garde rapidement ?

Toutefois, sachez que les douleurs stomacales ne constituent aucune menace à la santé. Elles peuvent généralement persister entre quelques minutes à quelques heures et surviennent rarement.

Recourir aux remèdes naturels

Généralement, une hernie hiatale, une gastrite ou encore un ulcère peuvent provoquer des douleurs au niveau de l’estomac. Aussi, la prise de repas trop épicés, de l’alcool, ou du café avant d’aller se coucher peuvent être à la base des douleurs gastriques. À cet effet, il existe quelques remèdes naturels qui peuvent traiter le malaise avec efficacité.

soigner mal d'estomac

L’argile blanche ou verte

L’argile blanche ou verte fait effet comme un pansement stomacal naturel en tapissant la paroi de l’estomac. Toutefois, il convient de souligner qu’en termes d’efficacité, c’est l’argile verte qui est plus recommandée. Pour leurs utilisations, prenez un demi de cuillère à café que vous ajouterez à de l’eau à prendre 30 minutes environ avant le repas. Faites l’exercice deux fois par jour jusqu’à ce que la douleur disparaisse.

Toutefois, si aucun changement n’est observé durant les deux semaines qui suivent la première prise, arrêtez le traitement. Vous risquez d’avoir beaucoup trop de difficultés à évacuer vos selles.

La réglisse

Elle dispose des propriétés anti-inflammatoires vis-à-vis de la muqueuse de l’estomac. À cet effet, la réglisse soulage donc les irritations et participe activement à la formation rapide du mucus. Lequel, tapisse l’estomac et calme les brulures d’estomac. Les racines de réglisse sont disponibles en poudre et contenus dans des gélules vendus en pharmacies. Pour son usage, il est recommandé d’ingérer 1 à 2 gélules quelques minutes avant le repas et cela pendant trois semaines environ.

Attention, les remèdes naturels ne doivent pas être pris en remplacement d’un traitement médicinal. Si les douleurs persistent malgré leurs prises, il convient de recourir immédiatement à un médecin.

Recourir à un médecin pour les traitements médicinaux

Comme conseillé si dessus, le recours à un médecin devient urgent dès lors que les traitements naturels ne soulagent pas le problème. Un médecin vous conseillera des traitements médicaux adéquats pour calmer les maux après un examen.

Généralement, il peut s’agir des :

  • Antibiotiques ;
  • antisécrétoires ;
  • antispasmodiques;
  • antihistaminiques ;

Si la douleur persiste malgré la prise des médicaments, d’autres possibilités peuvent être envisagées par votre médecin.

Prévenir les douleurs stomacales avec une alimentation saine

Au-delà des traitements naturels et médicaux, une bonne alimentation peut aussi prévenir les douleurs stomacales. Pour cela, vous devez privilégier des aliments sains et équilibrés.

Les légumes verts feuillus, les fruits frais et les aliments riches en fibres aident à réguler le système digestif tout en favorisant la satiété. Les viandes maigres telles que le poulet ou la dinde sont aussi bénéfiques pour l’estomac car elles contiennent moins de matières grasses.

Il est recommandé d’éviter les graisses saturées présentes dans certains aliments tels que la charcuterie, le fromage gras ou encore le beurre afin de réduire au maximum l’inflammation du tube digestif.

Le pain complet ainsi que les céréales complètes comme l’avoine sont riches en fibres solubles qui contribuent à réduire l’inflammation gastrique. Boire suffisamment d’eau chaque jour (au moins 1 litre) permettra aux nutriments contenus dans votre nourriture d’être correctement absorbés par votre corps tout en améliorant votre digestion.

Évitez autant que possible l’abus de caféine contenue dans certaines boissons énergétiques, ainsi que celui des sodas très sucrés qui provoquent souvent des ballonnements désagréables. Privilégiez plutôt une consommation modérée d’eau plate ou pétillante ainsi qu’une infusion à la camomille qui a un effet calmant sur l’estomac.

Les erreurs à éviter en cas de mal d’estomac

En cas de maux d’estomac, pensez à prendre certaines mesures pour éviter les erreurs qui peuvent amplifier la douleur et aggraver la situation. Voici quelques-unes des erreurs à éviter en cas de douleurs gastriques.

Il ne faut pas consommer des anti-inflammatoires non stéroïdiens comme l’ibuprofène ou l’aspirine sans avis médical préalable. Ces médicaments peuvent augmenter le risque d’inflammation gastrique et irriter encore plus votre système digestif.

Évitez aussi de manger trop rapidement ou en grande quantité. Cette erreur peut entraîner une dilatation gastrique qui peut causer des douleurs intenses et prolongées dans l’estomac.

Il ne faut pas oublier que certains aliments sont fortement irritants pour notre tube digestif et qu’il vaut mieux les éviter lorsque vous souffrez déjà du ventre : c’est le cas notamment des aliments épicés, gras, frits mais aussi ceux riches en fibres insolubles tels que les légumes crucifères (chou-fleur, brocoli) ainsi que ceux contenant du lactose comme certains produits laitiers.

Une autre erreur courante consiste à boire beaucoup trop vite pendant un repas, ce qui augmente les gaz présents dans votre système gastro-intestinal, causant ainsi une sensation désagréable voire même douloureuse. Il est donc préférable de boire lentement par petites gorgées tout au long du repas plutôt que rapidement en finissant son verre.

Il est aussi recommandé d’éviter de manger immédiatement avant le coucher, car cela peut réduire votre sommeil en raison des douleurs gastriques et perturber la digestion naturelle de votre corps.

Évitez les boissons alcoolisées qui peuvent irriter encore plus votre estomac et augmenter l’inflammation. Les sodas ou autres boissons gazeuses sucrées sont aussi à éviter, car ils favorisent la production excessive de gaz dans l’estomac.

Si vous suivez ces quelques conseils simples, vous pouvez réduire considérablement les risques d’avoir un mal d’estomac tout en améliorant grandement votre confort digestif au quotidien.

à voir