La chute de cheveux est très fréquente. D’ailleurs, ce phénomène touche près de 12 millions de Français. Beaucoup d’hommes souffrent d’alopécie dès l’âge de 30 ans, d’autres, à partir de 50 ans. 20 % des femmes sont exposées à la chute de cheveux. Du point de vue médical, ce phénomène est un dérèglement capillaire qui engendre un dégarnissement du cuir chevelu. Cela peut devenir soudain ou progressif, diffus ou localisé selon les personnes. Cette pathologie peut être aggravée en fonction des facteurs génétiques ou comportementaux comme le tabagisme, coiffure, soins ou médicaux, tels que la prise de médicaments, chirurgie. Par ailleurs, l’apolécie peut aussi survenir à la suite d’un choc émotionnel, une grossesse, IVG, arrêt de la pilule. Bref, il existe différentes causes pouvant provoquer la chute des cheveux.

Oubliez ce mal-être

Quoi qu’il en soit, si vous souffrez de ce phénomène, vous pouvez vous faire aider par de véritables spécialistes prenant en charge toutes les formes d’alopécie et vous proposent des solutions thérapeutiques et esthétiques selon votre situation. Effectivement, avec l’aide d’un établissement spécifiquement conçu pour prendre en charge les personnes souffrant de cette pathologie, vous réussirez à surmonter ce problème, loin d’être facile. En effet, la chute des cheveux peut provoquer un certain mal-être, notamment lorsque celle-ci arrive si vous êtes jeune. Qui n’a jamais entendu ces mots venant de la bouche de collègues, amis, famille : “Kojak”, “crâne chauve” et j’en passe. Ces mots, même s’ils sont dits sur le ton de la plaisanterie, peuvent vraiment causer du tort à la personne. Qui plus est, la perte de cheveux peut aussi l’impression de donner une mauvaise image de soi. 

A découvrir également : Le médecin de garde, l'assistance de choix en période de confinement

Des techniques efficaces pour retrouver votre bien-être

Pour retrouver une belle chevelure et vous sentir mieux, une équipe pluridisciplinaire est à votre service. Vous aurez donc, à vos côtés, des dermatologues, chirurgiens plasticiens et maxillo-facial, médecins esthétiques, spécialistes de la trichopigmentation et biologistes. Vous l’aurez compris, vous serez entre de bonnes mains. Ces professionnels proposent des solutions thérapeutiques adaptées comme : 

  • les greffes capillaires par technique FUE et FUT, avec ou sans rasage,
  • la mésogreffe,
  • le microneedling et le mésonnedling ainsi que les injections de PRP,
  • les exérèses de tumeurs bénignes et malignes du cuir chevelu,
  • la luminothérapie par LED.

A lire aussi : L’organisation de la facturation d’infirmière Idel