Est-ce qu’un appareil auditif peut provoquer des vertiges ?

Les appareils auditifs aident les personnes sujettes aux troubles d’auditions à retrouver une audition normale. Ce sont des dispositifs à la fois simples, pratiques et parfois remboursés par la complémentaire santé. Toutefois, la pose de ces appareils peut certaines fois entrainer des désagréments comme des vertiges. Découvrez donc dans cet article la relation entre les prothèses auditives et les vertiges, également les autres effets secondaires possibles avec ces équipements.

Relation entre appareil auditif et vertiges

Le port d’appareils auditifs peut générer chez certaines personnes des vertiges ou une sensation de malaise léger. Ces troubles se manifestent le plus souvent chez des personnes venant d’être appareillées. En effet, des sensations de vertige peuvent naitre suite au bouleversement de l’audition causé par la pose des prothèses auditives. C’est l’adaptation du cerveau aux nouveaux paramètres auditifs qui entraine ces malaises. Toutefois, si les vertiges caractérisent habituellement une réaction normale d’adaptation, ils peuvent aussi être dus à un appareillage mal ajusté.

A voir aussi : Qu’est-ce qu’une infirmière de bloc opératoire ?

En effet, les vertiges sont causés par un trouble de l’équilibre. Et c’est le système vestibulaire qui assure cet équilibre. Or les appareils auditifs sont positionnés près du vestibule pour accroitre leur résultat. Du coup, lorsqu’ils produisent un son, le vestibule se retrouve directement impacté par celui-ci. Un appareil mal réglé ou incompatible aux besoins du patient aura donc un effet négatif sur le système vestibulaire et l’équilibre. Dans tous les cas, une consultation de votre audioprothésiste est souvent nécessaire pour déterminer la raison exacte de vos vertiges.

Comment faire en cas de vertiges ?

Tout d’abord, sachez que le cerveau prendra un certain temps pour s’adapter aux sons produits par l’appareil auditif. Tant qu’il ne s’accommodera pas aux signaux provenant du vestibule, le porteur de l’appareil continuera d’avoir des vertiges. Son adaptation peut prendre quelques jours ou plusieurs semaines. Néanmoins, si les vertiges sont trop importants, vous pouvez commencer par atténuer le volume sonore de votre appareil. Cela devrait vous aider à vous sentir mieux.

A lire en complément : Pourquoi réaliser un diagnostic d’amiante à votre maison ?

En revanche, si la situation persiste, il vous faudra changer d’appareil. Il est possible que l’actuel ne corresponde pas à votre système auditif. En cas de difficultés à effectuer les réglages ou d’appareil inadapté, vous devez rencontrer un audioprothésiste. Ce dernier identifiera le problème et aidera à trouver un appareil qui convient. En général, les utilisateurs disposent d’une période d’essai de 30 jours. Au cours de celle-ci, si le matériel s’avère problématique alors le patient peut en avoir un autre gratuitement.

Autres effets secondaires des appareils auditifs

Les vertiges ne sont pas les seuls troubles de santé possibles avec le port d’un appareil auditif. D’autres effets secondaires peuvent affecter les utilisateurs.

Douleurs dans l’oreille

Généralement, l’endolorissement de l’oreille est causé par un mauvais ajustement dans la pose de l’appareil. En effet, les prothèses auditives mal placées provoquent un frottement à l’arrière capable de générer des douleurs. Une bonne communication avec l’audioprothésiste durant la pose des appareils est donc essentielle pour s’assurer un ajustement optimal. Par ailleurs, la douleur peut aussi être causée par une insertion maladroite des embouts ou l’inversion des prothèses auditives. Raison pour laquelle l’audioprothésiste doit enseigner la bonne utilisation des équipements en début d’appareillage.

Maux de tête

Il arrive souvent qu’une personne portant des appareils auditifs souffre de céphalées ou de migraines. Ces maux sont d’habitude provoqués par un mauvais réglage du son ou une récente acclimatation à la nouvelle audition. En effet, des prothèses récemment posées entrainent un bouleversement auditif chez le patient concerné. Et l’adaptation à son nouveau dispositif implique parfois des maux de tête à répétition. Afin d’éviter ce désagrément, il est indiqué de s’adapter progressivement à ses appareils avant de les porter de façon continue.

Réaction allergique

L’apparition d’allergies dues au port d’appareils auditifs devient de plus en plus rare. En effet, les réactions allergiques sont habituellement générées par une intolérance au matériau de fabrication des prothèses. Cependant, les matériaux désormais utilisés pour les fabriquer sont choisis sur la base d’un facteur allergisant minimal. En effet, les prothèses subissent de nombreux tests cliniques pour évaluer leur taux de biocompatibilité. Néanmoins, des irritations ou démangeaisons allergiques sont quand même susceptibles de se déclencher chez des personnes dermo-sensibles. Une allergie peut effectivement se déclarer suite au contact entre l’appareil auditif et une peau souffrant d’hypersensibilité.

à voir

Comment faire une formation CPD ?

Voulez-vous acquérir de nouvelles connaissances, diversifier vos savoirs, trouver une nouvelle activité professionnelle ou encore gravir les échelons dans votre carrière ? Que ce soit ...