Le sport permet notamment de garder une bonne condition physique. Cela vous garde loin de certaines maladies. Néanmoins, il peut arriver que votre passion devienne une obsession, ce qui vous amène à en faire plus qu’il n’en faut. Généralement, les sportifs qui en abusent ne peuvent pas forcément s’en rendre compte. Heureusement, il existe quelques signes alarmants auxquels l’on peut se fier.

Vous avez l’insomnie

Cela peut bien paraitre banal, mais l’insomnie peut être le signe d’un surentrainement. En effet, lorsque vous vous entrainez trop, votre corps est stressé. Cela est précédé par une production importante de cortisol qui vous empêchera par la suite de bien dormir. Même lorsque vous vous sentez exténué, vous aurez du mal à dormir la nuit.

A lire aussi : L’organisation de la facturation d’infirmière Idel

Vous avez une récupération lente

Contrairement à vos débuts où vous récupériez en un rien de temps, une pratique excessive entraine une récupération plus lente. Une récupération rapide est possible si vous avez le thorax dégagé pour bien respirer. Parfois, après des activités intenses sur une longue durée, vous pourrez par exemple avoir du mal à respirer. Vos muscles ne seront pas correctement oxygénés.

Pendant vos exercices, vos muscles auront plus de mal à accomplir certains mouvements. Même si cela précède vos récupérations, vous pouvez être sûr qu’elles seront lentes. Vous savez ainsi que vous devez réduire la cadence de vos pratiques.

A lire en complément : Le soin capillaire basé sur la médecine chinoise

Un changement d’humeur

Vous pourrez ne pas faire le lien, mais le fait de trop vous entrainer peut conditionner votre humeur. Ainsi, lorsque votre humeur est trop changeante, c’est sûrement le signe d’un surentrainement.

Vous devenez facilement irritable par exemple. Cela peut également avoir des impacts sur votre état d’esprit. Aussi, vous devez faire attention à votre motivation.

Il est important de surveiller votre humeur et votre motivation. Elles peuvent vous renseigner sur le rythme de votre pratique.

Une fréquence cardiaque élevée

La fréquence cardiaque est un véritable indice pour savoir si vous faites trop de sport. En effet, elle se mesure lorsqu’on est au repos, allongé et immobile. La fréquence normale peut se situer entre 60 et 100 battements la minute. Lorsque subitement votre fréquence au repos monte, cela est le signe d’une activité trop importante.

Quand elle est de 40 par minute et qu’elle passe à 55 par exemple, c’est un signe que vous devez modérer votre pratique.

Vous manquez d’énergie

La plupart du temps, une pratique excessive diminue votre énergie par exemple. Ainsi, vous remarquerez que vous n’avez plus la force nécessaire pour terminer vos exercices. Vous vous essoufflez trop vite ou ne pourrez compléter vos objectifs. Vous devez ainsi, réduire vos efforts en amont.

Vous êtes trop fatigué

Faire du sport est généralement fatigant. Vous le savez certainement sans doute. Les membres les plus sollicités lors de la pratique sont les plus fatigués. Mais dans le cas d’un surentrainement, vous n’aurez plus ni l’envie ni la force de faire autre chose. Votre mémoire en paiera les frais puisque vous aurez du mal à vous concentrer ou à mémoriser.

Voilà comment savoir si on fait trop de sport.