Pour cet hiver, la grippe en France a atteint des proportions inquiétantes malgré les efforts des autorités. En effet, plusieurs milliers de cas ont été enregistrés dont 1800 morts cet hiver en France métropolitaine. D’ailleurs, l’agence sanitaire rappelle l’importance d’avoir des gestes efficaces tels que le fait de laver les mains et l’utilisation d’antiviraux. Mais à ce jour, quelle est l’efficacité du vaccin contre la grippe ? Voici ce qu’il faut savoir.

Plus de 900 cas graves entre novembre et février

Depuis le 1er novembre, la France a enregistré plus de 900 cas de grippe, dont plus de 166 rien que pour la semaine dernière. Parmi ces nombreux cas, plus de 70 décès ont été enregistrés dont un enfant de moins de 5 ans. Les 50 cas sont des personnes âgées de 65 ans et plus. Selon les autorités sanitaires, les virus de la grippe circulant actuellement en France métropolitaine sont de type A (N3H2). C’est un type de virus très résistant et les vaccins proposés se sont avérés inefficaces surtout pour les personnes vulnérables.

A lire aussi : Comment distinguer le bon sucre du mauvais sucre ?

Un vaccin assez peu efficace

Chez la plupart des personnes atteintes du virus, le vaccin proposé est efficace à seulement 74% A (H1N1) et de 21% pour le virus A (H3N2). Selon les estimations du réseau des sentinelles et du laboratoire Biolab Martinique, les vaccins en circulation permettent surtout d’éviter que le patient ait à consulter chez le médecin généraliste. Toutefois, les autorités estiment que le vaccin est moyennement efficace pour cette année, d’autant plus que les gestes de protection sont très importants. Pire, durant toute la période de l’épidémie, c’est la souche résistante qui a été la plus dominante.

A voir aussi : 6 conseils pour faire baisser la fièvre

La France comme mauvais élève

Selon plusieurs chiffres portant sur des pays européens, le virus de la grippe est plus violent et moins maîtrisé en France. Ce qui positionne ce pays comme un mauvais élève dans toute l’union, car le virus résistant est bien plus présent en France que dans les autres pays. À noter que chaque année, le vaccin contre la grippe est élaboré à l’avance à travers un inventaire des types de virus les plus présents. Cependant, ces virus peuvent subir une certaine mutation au fil des mois et ceci rend les vaccins élaborés beaucoup moins efficaces. À titre d’exemple, le vaccin élaboré en 2016-2017 n’avait permis de protéger que 20% des personnes vaccinés à cause d’une mutation tardive.