Les avantages des médecines douces pour votre bien-être quotidien

Pour votre bien-être, vous pouvez avoir recours aux médecines douces. Notez toutefois que même si vous pouvez aller voir un pratiquant de la médecine douce de votre propre gré, pour profiter au mieux de ses avantages, il faudrait avoir le feu vert de son médecin traitant. Comme on parle des avantages, qu’est-ce que ces médecines douces peuvent vous apporter au quotidien ?

La médecine douce, c’est quoi ?

La médecine douce est le terme utilisé pour désigner les pratiques thérapeutiques non conventionnelles. Elles visent toutes à la promotion de la santé et du bien-être. Quand on parle de médecine douce, le pratiquant va vous exposer une approche holistique en tenant compte du physique et du mental.

A découvrir également : Comment décrypter son contrat de mutuelle santé

C’est bien là qu’il faut comprendre que peu importe l’efficacité de la médecine douce n’a pas vocation à guérir une pathologie. Elle a plus un rôle préventif en renforçant le système immunitaire et en gardant l’équilibre naturel du corps.

Quels sont ses bienfaits ?

Si les médecines douces ne peuvent pas nous conduire à la guérison, en quoi peut-elle nous aider et nous être utiles ? C’est ce que vous vous demandez sûrement. La médecine douce peut agir sur le système immunitaire en le renforçant. Vous pouvez également compter sur elle pour réduire votre stress et pour vous relaxer. Comme dans ces pratiques, on prône la vitalité et l’équilibre, vous verrez qu’au quotidien, votre état de bien-être optimal sera maintenu.

A lire en complément : Meilleur probiotique pour les femmes : Probio Intima et Jeaken Probiotiques

Notez que les médecines douces peuvent contribuer à la prévention de plusieurs pathologies. Elles peuvent également soulager certains symptômes relatifs à des maladies comme les troubles digestifs, les migraines et les troubles du sommeil.

Le soulagement se fait avec des méthodes de traitements naturelles et non invasives, ce qui n’alourdit pas votre traitement médicamenteux. Vous ne vous exposez pas ainsi à des effets secondaires. Vous pouvez alors opter pour la médecine douce en complément d’un traitement médical conventionnel.

Des médecines douces déjà reconnues

Certes, ce sont des pratiques thérapeutiques non conventionnelles, mais à ce jour, on en compte quelques-unes qui sont reconnues par l’OMS. Certaines approches de médecine douce ont eu cette reconnaissance de par leurs bienfaits et de leur efficacité sur le maintien du bien-être. Parmi les médecines douces qui ont été reconnues par l’OMS, on peut citer :

  • L’acupuncture traditionnelle chinoise dont les bienfaits se portent sur la réduction du stress, la gestion des douleurs et de l’amélioration globale de la santé physique et mentale,
  • La naturopathie qui se focalise plus sur l’hygiène de vie et la nutrition pour favoriser l’équilibre naturel de l’organisme et de sa vitalité,
  • La sophrologie qui permet au patient de maîtriser différentes techniques de relaxation et de respiration afin d’améliorer le bien-être global.

Aujourd’hui, les médecines douces se voient proposées par les professionnels de la santé comme thérapies complémentaires, car elles permettent d’optimiser l’efficacité des traitements conventionnels. C’est pour cette raison d’ailleurs que certaines mutuelles santés prennent en charge certaines pratiques de la médecine douce. Si votre assurance santé actuelle les ignore, rendez-vous sur Nostrum Care pour trouver une assurance santé adaptée à vos besoins en matière de médecine douce.

à voir