Ordres professionnels de santé : pour assurer la régulation de la profession

Les ordres professionnels ont été érigés il y a des siècles en France. En effet, des traces de règlementation de certains métiers ont été retrouvées dès le Moyen-Age.  Désormais, 16 ordres professionnels existent dans ce pays et dont 7 appartiennent aux métiers de la santé. Ainsi zoom sur quelques-uns de ces derniers.

Ordres professionnels de santé : introduction

Par définition, les ordres professionnels désignent des institutions regroupant l’ensemble des membres d’une profession. Ils s’appliquent chez les professions règlementées telles que les avocats, les médecins, les infirmiers, les vétérinaires, etc. Sa principale mission a pour but d’assurer la régulation et la représentation de chaque profession auprès des pouvoirs publics. 

A lire en complément : Causes des pertes vaginales aqueuses : symptômes et traitements

Dans cette optique, l’appartenance aux ordres professionnels de santé de chaque métier est obligatoire afin de pouvoir l’exercer en payant des cotisations associées. Ces ordres revêtent dès lors une mission de service public et peuvent :

  • Dicter les règles déontologiques de la profession ;
  • Réguler l’accès à la profession ;
  • Représenter la profession face aux pouvoirs publics ;
  • Organiser la concurrence entre les professionnels de manière équitable ;
  • Assurer une fonction juridictionnelle ;
  • Etc.

En outre, dirigez-vous sur conseil90-ordre-medecin.fr pour obtenir plus d’infos sur les ordres professionnels de santé en France.

A lire aussi : Les techniques de nettoyage industriel pour le respect de l'environnement

Ordres professionnel des médecins

Les ordres professionnels de santé relatifs aux médecins ont été créés en 1945 et ont pour fonction d’être au service de ces professionnels dans l’intérêt des patients. Dans cette optique, ils remplissent les missions de service public en coopérant quotidiennement avec l’ensemble des acteurs du système de santé. Ainsi, ils opèrent leur expertise et contribue au respect du code de déontologie médicale par les médecins.

Ces ordres représentent tous les médecins peu importe leurs spécialités et leur mode d’exercice. En accompagnant ces professionnels dans leur activité, ils ont pour rôle de leur apporter des prestations pouvant aller de l’information, du conseil sur les aspects déontologiques et pratiques jusqu’à la garantie de leur compétence et qualification.

Ordre professionnel des pharmaciens

Etabli en 1945, l’ordre professionnel des pharmaciens a pour mission de promouvoir la santé publique et la qualité des soins. En veillant à la compétence des pharmaciens, c’est l’un des ordres professionnels de santé chargé d’assurer la défense de l’honneur et de l’indépendance de la profession. 

D’ailleurs, selon l’article L.4231-1 du Code de la Santé Publique (CSP), le Conseil national de l’Ordre des pharmaciens est attribué de la défense de la légalité et de la moralité professionnelle. En outre, cet ordre s’assimile à une institution rassemblant les pharmaciens situés en France Métropole et dans les départements et collectivités d’Outre-mer.

Ordre professionnel des infirmiers

Créé en 2006 et installé en 2009, l’ordre professionnel des infirmiers regroupe les professionnels de santé les plus nombreux en France. Il s’intègre, en effet, parmi les ordres professionnels de santé possédant une mission sociale d’intérêt général dans lequel une forte exigence d’éthique est requise.

Dans cette optique, les infirmiers sont tenus d’exercer dans une grande variété de lieux et sous divers statuts. En effet, ils peuvent être présents à la fois dans les hôpitaux, les cliniques, les maternités, les entreprises, les établissements scolaires, etc.

Ordre professionnel des masseurs-kinésithérapeutes

L’ordre professionnel des masseurs kinésithérapeutes fut créé en 2006 et revêt l’unique structure de régulation de la profession garantissant la qualité des soins ainsi que la sécurité des patients. C’est l’un des ordres professionnels de santé ayant pour objectif dans l’amélioration de l’exercice, l’accompagnement et l’anticipation des évolutions de la kinésithérapie.

De ce fait, cet ordre s’assure de garantir aux patients le professionnalisme et la compétence des praticiens. D’ailleurs, cela s’effectue dans le respect de la déontologie et de la moralité.

à voir