Dans le secteur privé, un certain nombre d’obligations incombent à l’employeur parmi lesquelles, proposer une souscription à une mutuelle santé collective à ses employés. Cependant, quelle couverture santé choisirait-il ? Décryptage dans cet article.

Comment fonctionne une mutuelle d’entreprise ? 

Bien qu’étant un contrat de complémentaire santé souscrit par un employeur pour les salariés de son entreprise,  la mutuelle santé pour entreprise fonctionne de la même manière qu’une complémentaire santé individuelle. Ainsi, elle vient en complément aux remboursements non couverts par la sécurité sociale. L’employeur, en plus de proposer la souscription à un contrat collectif de complémentaire santé à ses salariés, à aussi l’obligation de prendre en charge au moins 50% du coût de la couverture, ce qui n’empêche pas qu’il fasse un effort financier de plus. Le pourcentage restant est déduit du salaire des salariés. En outre, cette situation apporte plutôt certains avantages aux employeurs : le montant de leur cotisation est déductible du bénéfice imposable de l’entreprise, et ces derniers peuvent bénéficier d’une exonération de charges sociales. Vous voulez avoir plus d’informations sur les prestations offertes par les mutuelles ? Découvrez ces offres pour les entreprises

A lire également : L’organisation de la facturation d’infirmière Idel

Quels critères pour choisir la couverture santé de son entreprise ? 

La mutuelle santé est obligatoire pour toutes les sociétés du secteur privé. Alors, l’employeur dans la recherche de la mutuelle adéquate, doit choisir celle qui respecte les dispositions légales et propose aux salariés, un panier de soins minimal (la prise en charge des remboursements des soins d’optique, le remboursement du ticket modérateur, la prise en charge des remboursements des soins dentaires). L’employeur doit donc s’appuyer sur certains éléments essentiels pour déterminer son choix. Il s’agit de : la procédure de remboursement, les diverses garanties comprises, les services complémentaires, les délais de carence, le possible rattachement des ayants-droit des salariés. De plus, si vous utilisez des remèdes naturels prescrits par un médecin phytothérapeute, les mutuelles santé peuvent vous rembourser selon leurs conditions d’application. 

A lire également : Comment bien choisir ses piles auditives ?