Yoga pour les débutants : 5 positions pour se relaxer

Le yoga fait partie des sports les plus prisés actuellement compte tenu de ses nombreux bienfaits. Il peut être pratiqué par un expérimenté comme par un débutant, quelle que soit sa situation physique. À cet effet, il existe des postures destinées aux débutants pour la relaxation. Découvrez dans cet article les 5 meilleures positions pour se relaxer.

La position Bhujangâsana

Encore appelé la position du cobra, le Bhujangâsana peut être adopté en débutant la pratique du yoga. Il favorise non seulement la stimulation de la force du yogi, mais permet également de tonifier les muscles. Pour le pratiquer, il faut d’abord se coucher sur un tapis de yoga de telle sorte que l’abdomen touche le tapis. Ensuite, il faut étendre ses mains sur le sol près des épaules et allonger les coudes non loin du corps.

A voir aussi : Comment trouver un bon salon de beauté ?

Après cela, il faut commencer par inspirer tout en s’assurant que la poitrine se relève. Il faut rester sur cette posture pendant une à deux minutes avant d’adopter à nouveau celle de départ. L’exercice doit être répété trois à cinq fois par séance pour un meilleur résultat.

La posture Balasana

Connu sous le nom de la posture de l’enfant, le Balasana fait partie des meilleures positions de relaxation de yoga pour débutants. Il consiste à tendre les muscles du corps, notamment ceux de l’échine dorsale et sa pratique est faciles. Pour adopter la position Balasana, il faut mettre ses genoux ainsi que son front sur le tapis de yoga. Il faut ensuite étirer ses bras sur le tapis et fermer les yeux tout en contrôlant sa respiration. Il faut que les fesses puissent toucher les talons et rester dans cette posture pendant deux minutes au moins.

A voir aussi : Les petits maux qui nous guettent durant l'hiver

Au cas où le yogi a du mal à poser sa tête au sol, il est tenu de placer une couverture pour son bien-être. La position de l’enfant permet de décontracter les muscles se trouvant au niveau du dos et des épaules.

La position Adho-mukha-svanâsana

Cette posture de yoga est synonyme de celle du chien tête en bas. Pour le faire, le yogi doit se mettre à quatre pattes sur le tapis de telle sorte que ses doigts occupent tout l’espace. Pour éviter d’avoir des entorses au niveau des poignets, il doit serrer fortement l’espace qui se trouve au niveau de ses pouces et de ses index. Il faut veiller à ce que les genoux soient en bas de la taille et que les mains soient sous les épaules. Le yogi doit inspirer doucement avec le ventre et en voulant expirer, il doit courber les talons.

Il doit aussi soulever légèrement son corps en relevant les genoux et en serrant les mains lors de l’expiration. Il faut garder le dos bien droit afin de rester en équilibre avec cette position. Il est possible de rester sur cette posture pendant deux minutes au moins avant de lâcher prise.

La position des jambes sur le mur

Meilleure posture de relaxation, la position des jambes au mur est facile à adopter. Elle consiste à se coucher sur le dos juste devant le mur et à soulever les genoux en direction du buste. Ensuite, il faut relever les jambes de façon perpendiculaire et rester en équilibre sur cette posture. Au cas où il est difficile pour le yogi de rester en équilibre, il peut mettre une couverture en bas pour un meilleur confort. Il faut ensuite décontracter les épaules et éviter d’étirer les jambes vu qu’il n’est pas question d’avoir de la flexibilité avec cette posture.

Il faut déplier les mains près du corps et faire des mouvements d’inspiration et d’expiration pendant un moment. Pour reprendre la position initiale, il faut le faire calmement en commençant par les genoux.

Le stretching du chat

Pour adopter cette position, il faut se mettre à quatre pattes et écarter les doigts. Ensuite, il faut faire une inspiration et relever le cou avant d’expirer. Lors de l’expiration, il faut décontracter les muscles de la nuque et reprendre l’exercice au moins trois fois selon le mouvement de sa respiration.

Il est important de poser confortablement ses genoux au sol pendant l’entraînement. Il est possible de rester sur cette position un peu longtemps si le yogi se sent à l’aise. C’est un bon exercice qui permet de dynamiser les hanches et de soulager certaines douleurs.

à voir