Importance des oméga 3 chez les femmes enceintes

Durant la grossesse, les habitudes alimentaires sont différentes et doivent être riches en nutriments pour améliorer la santé du bébé à naître et de la future maman. Les oméga 3 font partie des éléments nutritionnels indispensables. Découvrez les avantages des oméga 3, les aliments qui en contiennent et les limites à suivre dans leur consommation.

Rôles des oméga 3 présents dans l’huile de foie de morue

Découvrez les bienfaits des oméga 3 pour le développement de votre enfant à naître. Les oméga 3 constituent des acides gras essentiels pour assurer le développement neurologique d’un enfant, le bon fonctionnement de son corps et ses organes vitaux. Durant la grossesse, ces acides gras améliorent la fonction cognitive et la capacité d’apprentissage de l’enfant. Ils augmentent la quantité de DHA qui participent au développement du système nerveux central du fœtus et du cerveau. Les oméga 3 soutiennent aussi le développement de la vision et de la rétine, limitant leurs problèmes oculaires. 

A lire également : Les bienfaits de la fleur de CBD que vous devez connaître

Chez la femme enceinte, la consommation régulière des oméga 3 garantit sa protection ainsi que celle du bébé pour éviter l’accouchement prématuré. Ces acides gras diminuent le risque de complications, la prééclampsie et l’hypertension artérielle. Ils apaisent les signes d’anxiété, de dépression, très courant au cours de la grossesse avec les fluctuations des hormones. Les oméga 3 sont bénéfiques sur la santé cardiovasculaire en faisant diminuer les maladies cardiovasculaires et en maintenant les niveaux de triglycérides sains. En raison de ses propriétés anti-inflammatoires, ils atténuent les inconforts et les douleurs au nombril. 

Aliments riches en oméga 3

Les oméga 3 sont classés en plusieurs catégories dont ci-après les principaux : 

Lire également : Comment est payé un médecin ?

  • Acide eicosapentaénoïque (EPA)
  • Acide alpha-linoléique (ALA)
  • Acide docosahexaénoïque (DHA)

Chaque acide a ses rôles spécifiques pour préserver la santé du bébé à naître et de la maman. Le DHA est très important durant la grossesse pour assurer le développement du bébé. Il est présent dans les poissons gras comme les sardines, le maquereau et le saumon. Ces poissons contiennent également de l’acide eicosapentaénoïque (EPA), bon pour le bien-être global et la santé cardiovasculaire. Quant à l’ALA, il se trouve dans les huiles végétales comme l’huile de noix, l’huile de colza et l’huile de lin. Cet acide gras renferme des oméga 3 essentiels pour les femmes enceintes qui suivent un régime végétalien ou végétarien.

Il existe une grande variété d’aliments riches en oméga 3 : graines de lin, graines de chia, œufs, noix et feuilles vertes. Pour compléter les apports en oméga 3, une femme enceinte peut également prendre de l’huile de foie de morue, riche en DHA, après avoir demandé l’avis d’un médecin.

Précautions à suivre dans la consommation des oméga 3

Même si les poissons sont riches en oméga 3, il est important de bien choisir ceux qui sont sains pour les femmes enceintes. Tels sont les cas de la truite et du saumon. Par contre, elles doivent éviter la consommation des poissons prédateurs comme le marlin, l’espadon ou le requin car ils contiennent un taux élevé de mercure. Pour garantir une alimentation équilibrée durant la grossesse, il est recommandé de consommer de l’huile riche en oméga 3 et non en oméga 6. 

à voir