Si la grossesse est le signe avant-coureur d’un événement heureux, à savoir la naissance d’un enfant, elle demeure aussi une période très délicate. En effet, les maux qui surviennent lors d’une grossesse sont souvent source d’inquiétudes. Toutefois, si certains malaises comme les nausées et les vomissements sont normaux et ne doivent pas inquiéter, d’autres en revanche exigent une consultation urgente. Dans cet article, nous allons indiquer dans quel cas consulter en urgence pendant la grossesse.

Les cas les plus courants

Parmi les cas les plus courants qui nécessitent une consultation en urgence pendant la grossesse, on a premièrement les saignements. Ils peuvent survenir à tout moment de la grossesse. Les saignements peuvent être le signe d’une infection, d’un avortement spontané, d’une grossesse extra-utérine ou d’un accouchement prématuré entre autres. D’où l’intérêt de consulter urgemment. Pour cela, trouvez un médecin de garde sur ce site en cas d’urgence la nuit, le week-end ou les jours fériés. Ensuite il y a les contractions. Celles-ci nécessitent une consultation urgente lorsqu’elles deviennent régulières et douloureuses ou s’accompagnent de saignements ou de pertes. Enfin, on consultera en urgence pendant la grossesse en cas d’un écoulement de liquide pouvant être une fuite de liquide amniotique.

A voir aussi : Comment concilier grossesse et vie professionnelle ?

Les autres cas d’urgence 

Hormis les cas cités ci-dessus, il existe pendant la grossesse, d’autres cas qui requièrent une consultation en urgence. De ceux-ci, on a d’abord une prise brutale du poids. En effet, il est indispensable de consulter lorsqu’il y a une prise de poids de plus de 2 kilos en une semaine. D’où l’intérêt d’avoir une meilleure nutrition et surtout de contrôler son poids pendant la grossesse. De même, il faudra consulter en cas de choc, de fièvre ou lorsque le bébé ne bouge plus. Enfin, en consultera en urgence pendant la grossesse s’il y a évanouissement ou malaise, un gonflement douloureux des jambes, des douleurs ventrales ou des brûlures en urinant.

A voir aussi : 5 conseils pratiques pour une première grossesse