L’audioprothésiste fait partie des techniciens professionnels exerçant dans le domaine de la santé. Il intervient pour concevoir et pour fabriquer des prothèses auditives. Ces dernières sont destinées à des personnes sourdes ou qui ont du mal à entendre.

Audioprothésiste : quel est son rôle ?

Rôle audioprothésiste

A lire aussi : 5 conseils pratiques pour une première grossesse

L’audioprothésiste intervient sur prescription médicale. Il tient compte des examens médicaux que son patient a réalisés auprès des professionnels qualifiés. Les audioprothésistes à Montpellier commencent toujours leur intervention par une consultation. Celle-ci leur permet de prendre en compte le mal dont souffre réellement le patient afin de lui proposer une solution personnalisée et adaptée. La consultation est composée d’une série de tests aux bruits usuels, aux diapasons et à la voix. Des tests d’orientation sont également réalisés. Grâce à ces tests, le spécialiste évalue le niveau de perte auditive de son patient ainsi que son degré de surdité.

Pour proposer une solution fiable à son patient, l’audioprothésiste va prendre en compte le mode de vie de l’intéressé ainsi que ses moyens financiers. Il procède ensuite au relevé des empreintes de l’oreille du patient afin de lui concevoir un appareil auditif personnalisé. L’audioprothésiste a aussi un rôle pédagogique. Une fois que l’appareil est disponible, il apprend à son patient ainsi qu’à son entourage son fonctionnement. Il leur montre les bonnes manières pour entretenir cet appareil.

A lire aussi : Comment bien choisir ses piles auditives ?

L’audioprothésiste doit avoir le sens de l’écoute pour déceler les attentes de son patient. Il doit être en mesure de prendre en compte les besoins réels du patient afin de lui concevoir un appareil de qualité. Dans le domaine, un bon spécialiste doit être disponible et tolérant. Il lui faudra souvent recevoir son patient pour des consultations et des explications sur le mode de fonctionnement de l’appareil auditif. De plus, il faut qu’il respecte les normes prévues dans la conception des appareils auditifs. Ces derniers doivent être de qualité.

Devenir audioprothésiste : les formations à suivre

Pour devenir audioprothésiste, il faut impérativement jouir de certaines formations. Il vous faudra être titulaire du diplôme d’État qui correspond au métier. Ce diplôme se prépare sur trois années. Pour passer le concours d’entrée dans les établissements, il faut avoir le bac S. La sélection pendant le concours est très pointue.

Dans les établissements, lorsque l’étudiant est sélectionné, il fait face à un programme orienté vers les sciences physiques et les mathématiques. Le programme contient aussi des cours sur l’anatomie, les pathologies de l’audition, l’audiométrie et l’épidémiologie de la surdité. Mais ce n’est pas tout ! L’étudiant devra aussi effectuer un stage de près de 50 semaines dans un hôpital ou au sein d’un cabinet privé spécialisé.

Formation audioprothésiste

Une fois qu’il a le DE, il peut choisir de compléter sa formation. Il doit alors préparer un diplôme d’université. Il peut décider de préparer un master en biologie santé option neuroprothèses sensorielles et motrices. Le salaire brut de l’audioprothésiste débutant avoisine les 2 000 euros. Mais il peut décider de créer son propre cabinet ; il s’agit là de l’évolution la plus fréquente dans le domaine.